Beck, sampleur de choix

J’écoutais hier soir le nouvel album de Beck et j’ai été agréablement surpris par la qualité et la créativité de l’ensemble. J’ai toujours apprécié le côté décalé et en même profondément mélodique de cet artiste au talent prodigieux. Ce n’est qu’en me renseignant un peu que j’ai découvert qu’il avait choisi Dangermouse, le DJ alter ego de MF Doom dans le titanesque projet DangerDoom, pour produire son nouvel album. Un choix qui pourrait paraître étrange pour un musicien plus habitué à des producteurs rock (Nigel Godrich).

Une chanson démontre plus que toute autre que ce choix est définitivement le bon : Walls. Dès la première écoute de ce titre, mon oreille, un instant endormie, s’est tout de suite mise en alerte : ces cordes symphoniques, cette mélodie 70’s, mais bon sang je connais ça ! En quelques minutes, le sample original était retrouvé : il s’agit d’un titre de 1968 de Paul Piot et Paul Guiot, « Amour, Vacances et Baroque » exhumé en 2001 sur la fameuse compilation Barry 7’s Connectors.

Je suis tombé fou amoureux de ce titre le jour où je l’ai sélectionné pour apparaître dans le Chongamix #3 dédié aux weird grooves. Ces cordes, ce chant stratosphérique, ces cuivres, c’est tout bonnement irrésistible ! Ce n’est pas un hasard si ce titre apparaît sur un album de Beck : Dangermouse est un grand amateur et défricheur de library music (ces multitudes de bandes sons, parfois anonymes, composées pour illustrer des reportages TV, radio, des spots, des jingles…). Paul Guiot est ainsi, au même rang qu’André Popp, l’un des piliers de la library music française. Malheureusement, malgré une carrière aux côtés des plus grands (Becaud, John William, Maurice Vander, Manu Dibango, etc…), Paul Guiot est resté dans l’ombre d’un style méconnu et qui, pourtant a marqué l’inconscient collectif de toute une génération.

Merci à Beck et à Dangermouse de lui rendre un si bel hommage.

[audio:z – beck – walls.mp3] [audio:z – paul piot et paul guiot – amour vacances et baroque.mp3]

Une réponse sur “Beck, sampleur de choix”

  1. J’ai moi aussi accroché car le sample a également été repris par Access Immortal (rappeur américain) dans un de ces morceaux, intitulé « Walk around here ».
    J’ai été agréablement surprise de retrouver ce sample chez Beck. L’album était en écoute dans un magasin de fripes en plus… Chose assez inattendue, depuis que je suis chez moi, l’album passe en boucle, dont « Walls ».

Répondre à Mums Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *