Chongamix #17 – Caribbean Grooves

Après un détour par l’Asie lors du dernier Chongamix et la découverte des raretés locales, nous voilà repartis pour une nouvelle destination musicale : les Caraïbes.

Au-delà des clichés habituels sur cette région aussi vaste que variée, il est intéressant de s’attarder sur quelques artistes ou genres musicaux souvent méconnus sous nos latitudes. Par exemple, le kaseko de Lieve Hugo, directement importé du Suriname, l’ancienne Guyane hollandaise, avec sa guitare funky, ses cuivres afrobeat et son chant entre patois et néerlandais, un vrai délice…

La particularité des Caraïbes est précisément d’être au carrefour de multiples cultures (latine, africaine, américaine, européenne,…) ce qui a profondément inspiré les artistes locaux. Le résultat en est une fusion exceptionnelle génératrice de styles aussi variés que le merengue, la salsa, la biguine, le compas, le kaseko, le calypso, etc…

Et même lorsque l’on pense connaître un style, on reste parfois époustouflé par la créativité de certains musiciens, comme je l’ai été avec les obscurs Boscoe Holders et leur « J’ai peur de revenir », beau à pleurer, ou leur délicieux « Ces Zazous-là » qui ont émerveillé mes sens et resteront une grande découverte.

Même constat pour ces anciennes stars du calypso que sont Wilmoth Houdini et The Montego Beach Hotel Calypsonians. Ils ont produit une musique si fraîche et si naturelle qu’elles donnent envie de se trémousser avec un rhum à la main et un large sourire sur le visage.

L’une des spécificités des artistes caribéens a toujours été d’associer à leur musique des paroles souvent très critiques socialement (ex. le titre Jojo de l’Ensemble La Perfecta et son clin d’oeil à la « bande des métropolitains »), jouant sur l’ironie, les images fleuries et des scènes parfois olé olé, pour ne pas dire plus, comme le splendide « Bamboo Dance » de Black Czar.

Vous retrouverez également des noms connus, comme les Shleu Shleu, les Loups Noirs d’Haïti ou l’inoxidable Harry Belafonte, mais il me paraissait inconcevable de ne pas les intégrer car ils sont pour moi l’incarnation de l’incroyable écho que la musique caribéenne a pu avoir sur la scène internationale.

Bonne écoute à tous ! Je laisse la conclusion à Black Czar, qui résume bien l’ambiance générale de ce Chongamix :

When I heard the rhythm from the clarinet
Ey lord, the melody get right in my bone
When I hear the note from the saxophone
The old lady said, « This is bacchanal.
Yay, young boy, don’t stop it at all.
« 

Vous pouvez télécharger la session en version mixée en cliquant ICI, ou en version zip avec les titres individuels en cliquant ICI.

[audio:chongamix 17 – caribbean grooves.mp3]

TRACKLIST :

01 – OUVERTURE – The United States Of The West Indies
02 – LIEVE HUGO – Mi Be Be
03 – DON NAURO & HIS CARIBBEAN BAR SEXTETT – Que Pasa En La Obscuridad
04 – ENSEMBLE LA PERFECTA – Jojo
05 – THE EXCITING ELOISE TRIO – Matilda
06 – LORD INVADER – Desmabar
07 – BLACK CZAR – Bamboo Dance
08 – L’HEURE HAITIENNE – Dlo
09 – ANZALA, DOLOR, VELO – Ti Fi La Ou Te Madam
10 – BOBBY BENSON & HIS COMBO – Gentleman Bobby
11 – BOSCOE HOLDERS – Ces Zazous Là
12 – LES LOUPS NOIRS – Rencontre
13 – SHLEU SHLEU – 3 Forces
14 – THE MONTEGO BEACH HOTEL CALYPSONIANS – Maintenance
15 – WILMOTH HOUDINI – Moan, People Moan
16 – CLAUDIO & LES SATANIK – Rend Mo l’Alliance
17 – PEARL BAILEY – Haïti
18 – KING RADIO & THE TIGER – Millington
19 – HARRY BELAFONTE – Man Smart (Woman Smarter)
20 – LES LOUPS NOIRS – Jet Biguine
21 – BOSCOE HOLDERS – J’ai Peur De Revenir

3 réponses sur “Chongamix #17 – Caribbean Grooves”

  1. Error 404 – Not found

    Le fichier requis n’a pas été trouvé. Il peut s’agir d’une erreur technique. Veuillez réessayer ultérieurement. Si vous ne pouvez pas accéder au fichier après plusieurs tentatives, cela signifie qu’il a été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *