Easy Star All Stars – Radiodread (Easy Star Records – 2006)

Quoi ? Un album de reprises reggae du OK Computer de Radiohead ? Non mais c’est une blague ??? Je vous avoue que moi-même je n’y ai pas cru : c’est trop gros, trop incroyable, trop…trop !

Et puis j’ai découvert que c’était bien vrai et que l’album devait sortir courant août 2006. Chose rassurante, ce sont les Easy Star All Stars qui se sont chargés de l’adaptation. Rassurant, car je connaissais déjà leur impressionnant travail de reprise du Dark Side Of The Moon des Pink Floyd, sorti en 2005 sur le label Easy Star Records. Plus que des reprises, ils proposaient alors une véritable réinvention du son Pink Floyd tout en garantissant le respect des thèmes originaux.

Concernant Radiohead, je me demandais toutefois ce que ça pouvait donner…Eh bien, je suis servi. Contrairement à ce que l’on pouvait penser, ce ne sont pas les titres phares qui sont forcément les plus réussis : ainsi, malgré une production (trop ?) carrée, les versions de Karma Police et de No Surprises restent assez proches des titres originaux.

En réalité, ce sont surtout les titres plus obscurs qui bénéficient du traitement le plus intéressant : pour preuve, le Climbing Up The Walls avec ses cuivres titanesques en intro et la superbe voix de Tamar-Kali, mais aussi le Exit Music (For A Film) avec une très grande prestation de Sugar Minott, qui retrouve ses vingt ans et sa voix de lover.

Au final, ce n’est pas grâce au reggae et à un soit-disant message universel que ce disque se démarque, mais bien grâce à l’important travail de production et au talent des invités. Paradoxalement, c’est aussi le point faible du projet. Car si la recette a fonctionné pour Pink Floyd et fonctionne encore pour Radiohead, il serait hasardeux de la multiplier à l’infini : l’auditeur pourrait bien trouver les ficelles un peu grosses ou sérieusement élimées…

radiodread

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *