Attention, objet culte ! Voici en effet un album rarissime, d’un auteur malheureusement trop confidentiel, qui s’échange sur le net à plusieurs centaines d’euros…

Marius Cultier est assurément l’un des artistes antillais contemporains le plus innovant, défricheur et expérimentateur. Il a fait bouger les frontières musicales en introduisant la diversité du latin jazz dans la tradition créole.

Né à Fort-de-France en 1943, il part à 20 ans s’établir dans les Amériques. Au Canada d’abord, où il devient célèbre et accueille aussi bien des jeunes talents des Antilles et d’ailleurs, que les ténors du jazz et de la pop musique. Il y fonde avec son épouse un espace de production et sa maison d’édition. Il parcourt ensuite les USA et l’Europe pendant les années 70 et 80. Il est alors l’invité des grandes maisons d’édition et d’instruments de musique internationales. A l’occasion de manifestations musicales dans ces pays, il se produit et côtoie les grandes formations musicales internationales et les personnalités du jazz.

Parallèlement, à partir de 1983, Marius Cultier se consacre à l’écriture, à la composition, il reçoit chez lui en ateliers des musiciens du monde entier – variété, jazz ou classique – à l’exécution d’ œuvres et aussi à la découverte et à la rencontre de nouveaux talents locaux. Il crée des lieux de musique vivante, des ateliers de création et d’éducation musicale en Amérique du nord, dans les Caraïbes où il installe avec sa famille son espace de production et d’édition.

Après ses mémorables funérailles nationales, et des années d’hommages, de prix posthumes (récompenses, festivals internationaux, espaces, forums, chantiers musicaux, productions discographiques, textes critiques, rue dans son quartier à Fort de France, à Rivière salée en Martinique, etc,), un comité international dédié à Marius Cultier vient de se créer pour réhabiliter son œuvre, sa mémoire et celle de ses contemporains.

Deux titres pour découvrir la richesse de cet album culte :

MARIUS CULTIER – Missie Sirop : ça groove sec sur du Fender Rhodes velouté, ça break avec des cuivres punchy, ça swingue en créole comme sur un vieux Motown…Si les Caraïbes devaient être résumées en 4 minutes, ça donnerait sûrement cela…

MARIUS CULTIER – Ouelele : « ‘couté ça, ‘couté ça, ‘couté ça ! » Le titre d’ouverture de l’album, célébré par la fameuse compilation Ouelele du label Comet Records, est terriblement efficace et moderne. Un grand bonheur. Mention spéciale pour la partie groovy avec claquage de mains et orgue furieux à 2:10.

9 réponses à “Marius Cultier – Ouelele…Souskai (Fiesta – 1975)”
  1. debouya dit :

    un vrai genie de la musique martiniquaise toujours en train d’innover ou d’experimenter des nouvelles musiques .son le talent n’a jamais vraiment été reconnu par ses compatriotes , comme quoi on est jamais prophete dans son propre pays .

  2. Phil dit :

    Je découvre Marius CULTIER lors d’un podium du tour cycliste de la Mque au début des années 70 aux Trois-Ilets. Je suis alors un ado prépubert inculte musicalement. Pourtant, c’est la révélation et plus rien ne sera comme avant. Je vois un musicien qui fait corp avec son instrument tout en ayant un sens de l’humour et de la répartie sans jamais se prendre au sérieux. Une ambiance de podium du tour et une musique différente, des sonorités et un swing, des improvisations avec des accords assez inhabituels pour l’époque. Bref, il a eu tort d’avoir eu raison trop tôt et personne n’ a compris… Aujourd’hui et ce depuis un peu plus d’une vingtaine d’année, tout une génération de pianistes joue dans l’esprit de Marius. Tu nous manques Marius. Amitié à ses neveux pianistes eux aussi, de la rue Bolivard.
    Nèg tersenvil tou ! Ils se reconnaitront. Philippe

  3. cultier johana dit :

    marius cultier n’est autre que mon grand pére que je n’ai malheureusement pas eu la chance de connaitre car parti trop tot cela dit il m est impossible de rester insensible a ça musique qui me touche au plus profond c pourquoi ce commentaire me touche je cherche tout ce ki possible de trouver a ce jour sur mon grand pere pour pouvoir lui rendre hommage lors des 50 ans de son fils , mon pére qui par pudeur ou par douleur a toujours du mal a m en parler…si vous pouvez m aider..

  4. J.P. Provencher dit :

    C’est au cours d’une sortie à l’improviste que j’ai entendu Marius Cultier pour la première et unique fois. Il se produisait au Manoir de St-Donat dans les Laurentides.

    38 ans plus tard, je cherche de l’info sur lui sur internet. Me semble que ça dit tout sur l’impression que cet homme m’a laissée. J’ai su dans la minute, tout comme mon camarade également ébloui, que nous avions affaire à un être exceptionnel. Il jouait ce soir-là pour un public dansant. Nos applaudissements se distinguaient des autres par leur ferveur et leur durée. Cela au point d’attirer sa bienveillante attention par un sourire des plus sympathiques. Il se dégageait de sa musique un groove harmonieux d’une finesse époustouflante!

  5. mabi938 dit :

    Johana, je suis agréblement surpris de découvrir ton existence.
    Je m’appelle Michel BEROARD et suis chercheur en musique.
    J’aimerais avoir ton contact et celui de ton père.
    Merci de me contacter par mail personnel.
    Mon contact : michelberoard@gmail.com

  6. skunkfunk dit :

    salut c’est surement un peu tard mais j’ai sur mon lieu de travail des gens qui le connaisse à prioris…. n’hesite pas

  7. limeri-cultier morgane dit :

    saut je suisl’autre petite fille de Marius , c’est à dire la fille d’Ayule Pourrait-on s’échanger nos adresses e-mail Johanna

  8. Mario Canonge et Michel alibo,invités du Festival Drums Summit, le 19 Mars, à l’espace Bonnefoy, Toulouse | Afrozap dit :

    [...] pays, raconté avec sensibilité, authenticité. Quelques clins d’oeil à Alain Jean-Marie et Marius Cultier, des choeurs emplies de chaleur conduisent le morceau vers une autre [...]

  9. cultier laini dit :

    Bonjour,

    Quel article intéressant sur Marius Cultier! Nous avons pour projet de réaliser un film sur lui. Ci-dessous le post facebook.

    https://www.facebook.com/MariusCultier/videos/369013670179864/

    Très cordialement
    Laini CULTIER

Répondre