Because no country in the western hemisphere has managed to maintain such careful obscurity and avoid infamy like Belize, the chances of you ever hearing any of Belize’s incredible and diverse musical output are within a few tiny fractions short of zero.

Dans la série des compilations de raretés dénichées dans d’obscures réserves de disques de contrées oubliées par la grande scène musicale mondiale , la dernière fois que j’ai eu un choc aussi important c’était avec la série des Ghana Soundz. Pour tous ceux qui ont eu la chance et la joie d’écouter ces disques, cela vous place un peu le niveau de qualité des titres que vous trouverez sur cette excellente compilation de la série Cult Cargo.

Le Belize, c’est ce petit pays de 250 000 habitants situé au sud du Mexique et à l’Est du Guatemala, autrefois connu sous le nom de Honduras britannique et dont la devise nationale est : « Je fleuris à l’ombre ». C’est effectivement à l’ombre des projecteurs de la scène musicale mondiale qu’ont fleuri des centaines de groupes populaires qui ont savamment élaboré un mélange de soul, funk, reggae et folk.

Pas de dialecte local ici, ni même de clichés musicaux bien exotiques comme les aiment les touristes. L’exotisme se trouve plutôt dans la réappropriation locale de styles importés de l’extérieur par la diaspora : de la soul de Philly, du funk de New-York, du reggae de Kingston. Baignés par le soleil de cette lande de terre d’Amérique centrale, ces rythmes prennent une dimension autre, et pour ainsi dire assez improbable.

Le défi de cette compilation était pourtant de taille : réunir une quinzaine de titres aussi originaux qu’inconnus, variant les styles et les ambiances, le tout avec une qualité sonore exceptionnelle et un livret fourmillant de détails. Du grand art.

Je vous ai choisi quelques titres parmi les meilleurs du disque, mais je vous invite très fortement à acheter le disque afin d’apprécier toute la richesse et la diversité des autres morceaux.

LORD RHABURN – More Love Reggae : seul titre de la compilation mettant en avant l’influence reggae au Belize, mais quel titre ! Un orgue malin, un rythme enjoué et un chant enlevé : du bonheur garanti pour la journée !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

THE PROFESSIONNALS – The Backstabbers : exemple parfait de mélange de cuivres caribéens et d’une rythmique soul-funk envoutante, reprise d’un morceau des O’Jays. Un grand titre.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

WEB - The Same Old Me : on croirait entendre Otis Redding, tellement c’est beau et poignant. La bande son rêvée de vos soirées « lover style »…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

THE HARMONETTES – Shame Shame Shame : encore une grande reprise du hit international de Shirley & Company’s avec ce petit quelque chose en plus qui fait du Belize ce nouvel eldorado musical.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

3 réponses à “Cult Cargo – Belize City Boil Up (Numero – 2005)”
  1. pixelpocket dit :

    Hyper bon ! il faut écouter aussi la cosmic reprise du Godfather theme (speak softly love) à la mode 2deTension.
    le label Numero sort que des boucheries mais celle là c’est un must !!

  2. matos dit :

    Un grand bravo pour le nouveau site, je suis les aventures chongamix depuis le début et çà fait plaisir de voir que l’aventure continue!!!
    Si je devais faire ma petite contribution a cet article sur les compils, je conseille plus que fortement la sélection  »soul of Angola », une superbe collection de chansons toute en classe (et en portugais!)

    Matos
     »free your mind and your ass will follow »

  3. Pepit' dit :

    Merci, j’avais entendu « same old me » et je cherchais d’autres titres qui ne font que me confirmer qu’il faut que j’achète cet album.
    Et ghana Soundz est aussi une tuerie

Répondre