Summer Records Anthology 1974-1988 (Light In The Attic – 2007)

Attention : ce disque est LA grosse sensation du moment sur ma platine ! Après la claque de la compilation Glory, Dominion, Majesty, Power du label canadien Half Moon, voici d’autres trésors roots enregistrés chez nos cousins d’Amérique du Nord. Vous aimez les productions roots confidentielles, les sons enfumés du label Wackie’s, les rythmes rugueux de Silver Kamel ? Vous allez aimer ce disque…

Le label Summer Records est fondé au début des années 70 à Toronto par Jerry Brown’s Malton, un producteur jamaïcain installé au Canada. Pour beaucoup d’artistes reggae de l’époque, son Summer Sound Studio devient rapidement une nouvelle Black Ark à la Lee Perry, où il fait bon enregistrer les titres les plus créatifs et innovants de l’époque.

Le premier single est produit en 1974 : il s’agit du splendide Love Makes The World Go Round de Johnny Osbourne et Bunny Brown. Comme un clin d’oeil, la coproduction est assurée par un grand ami de Jerry Brown, Oswald Creary le fondateur du mythique label Half Moon.

Alors que la production jamaïcaine se déchaîne et inonde les bacs à la fin des années 70, les albums du label Summer Records restaient relativement anecdotiques et sans le travail d’exhumation du label Light In The Attic, ils seraient restés très largement underground.

Pourtant, beaucoup de musiciens de reggae de l’époque aimaient l’ambiance créative de ce studio à but quasiment non lucratif : déconnectés de toute considération commerciale, ils pouvaient s’adonner à toutes les innovations et expérimentations. Ainsi, Prince Jammy, Jackie Mittoo, Willi Wiliams, Noel Ellis, Johnnie Osbourne, Stranger Cole, Leroy Sibbles, et Carl Dawkins y ont enregistré ce qui restera parmi leurs plus beaux morceaux.

Au milieu des années 80, la révolution digitale aura raison du label et du studio qui fermera ses portes. Dans les années 90, Jerry Brown décida de rentrer s’installer en Jamaïque.

Le mot de la fin ? C’est Willi Williams,qui donne sa propre vision du label : « Everyday was magic at Summer Sound. Like a summer inside, cause when we work in that basement, we don’t even think about winter ».

JOHNNY OSBOURNE & BUNNY BROWN – Love Make The World Go Round

[audio:z – Johnny Osbourne – Love Makes The World Go Round.mp3]

ADRIAN « HOMER » MILLER – One And Only One

[audio:z – Adrian Miller – One And Only One.mp3]

JOHNNY OSBOURNE & EARTH, ROOTS & WATER – Right, Right Time

[audio:z – Johnny Osbourne – Right Right Time.mp3]

2 réponses sur “Summer Records Anthology 1974-1988 (Light In The Attic – 2007)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *