12 Inch Session #14 – Haïti Special Edition

La tragédie d’Haïti m’a amené à reprendre l’exemple de Captain’s Crate et sa compilation Music=Medicine, que je vous recommande chaudement.

Je consacre donc cette quatorzième session 12 inch aux Haïtiens et à leur avenir : peuple fier, indépendant, d’une grande culture, et premier pays noir à devenir indépendant en 1804. Les turpitudes de leurs dirigeants, les conditions climatiques et l’isolement qu’a connu l’île pendant des générations n’expliquent peut-être pas tout, mais de là à parler de malédiction comme beaucoup, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.

Il ne peut être question de malédiction que si l’on est puni pour quelque chose que l’on a fait. Lorsque l’on subit une situation dans le plus grand dénuement tout en gardant le courage, l’espoir et la volonté de vivre, cela impose le respect.

Espérons que la situation actuelle permettra aux Haïtiens de saisir l’opportunité de reprendre en main leur destinée et à la communauté internationale d’investir réellement dans l’avenir de ce pays. Après des dizaines d’années d’aide au développement, il serait temps de s’interroger sur l’utilité de certains projets et surtout de répondre à cette question : pourquoi aucune classe moyenne capable de concevoir et porter des projets d’avenir n’a-t-elle jamais émergé dans ce pays ?

Après ces considérations politiques, retour à la musique pour une vingtaine de minutes de reggae roots de choix.

PS : je ne suis toujours pas papa, mais le bébé devrait arriver de manière imminente ! Un Chongamix spécial est déjà prêt pour l’accueillir avec d’excellentes vibrations musicales…A très bientôt…

  • GLEN BROWN – We All Have The Right To Live (South East – 197X) [00:00>08:53] : on débute par un titre d’une rare beauté, bercé par la voix de velours de Glen Brown et un beau ping pong guitare-choeurs à 7:00.
  • EARL CUNNINGHAM – The Gates Are Open Wide (One Stop – 1979) [08:53>13:54] : un titre dont les basses pourrait  effectivement bien avoir renversé les murs de Jéricho, tant elles sont puissantes et ronflantes…La voix plaintive de Earl Cunningham renforce le côté mystique. Exceptionnel partie dub avec l’une des parties les plus belles qu’il m’ait été donné d’écouter dans le genre vers 11:30.
  • ERIC BUDDLE & RANKING JOE – Roots Of Black People (Desendance Records – 197X) [13:52>19:27] : bel enchaînement du chant roots de Buddle, sur un titre très politique, avec la partie DJ de Ranking Joe qui chevauche le riddim tel un pur-sang…

Vous pouvez télécharger la session en cliquant ICI.

[audio:12 inch – Session 14.mp3]

Une pensée sur “12 Inch Session #14 – Haïti Special Edition”

  1. Comment j’ai pu passer à coté de 14 sessions 12 inch durant tout ce temps?…
    C’est réparé maintenant et bookmarké.
    Merci pour cet excellent son et à bientot pour la session 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *