Three the Hard Way – Scientist, Barnabas and Maxie (Silver Camel – 1981)

Attention, cultissime…Voici le premier LP sortie en 1981 sur le label Silver Camel, un sacré vivier pour toute une frange underground du reggae moderne (post 70’s) et un catalogue impressionnant de titres hallucinés et hallucinants. Mais j’aurai l’occasion de revenir sur ce label plus tard.

Cet album dub, enregistré, excusez du peu, à Studio One et au King Tubby’s studio, regroupe derrière les manettes deux ingénieurs du son de Channel One – Maximilian (ou Maxie) et Barnabas – ainsi que Scientist, l’élève surdoué de Tubby. Si vous ajoutez à cela un producteur qui a activement participé à l’émergence du son « dancehall » – Al Campbell -, vous avez un tableau qui commence à être sérieusement alléchant…

Mais ce n’est pas tout. A l’écoute de cette « dub conference » inédite, on est littéralement soufflé par la créativité et le génie des deux jeunes apprentis dub, Maxie et Barnabas, sur lesquels je n’aurais pas misé un kopec. Ils se surpassent et livrent même, sur certains titres, une véritable leçon de drum & bass, qui est pourtant la marque de fabrique du son Scientist.

Près de dix ans avant les balbutiements des membres de Massive Attack, on est là devant un album fondateur d’un son qui fournira les fondements de l’électro et du trip-hop. A écouter d’urgence pour ne pas oublier que la Jamaïque est le creuset des musiques urbaines actuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *